Tadâsana

tadasana-posture-de-la-montagne

 

TADÂSANA (posture de la montagne) est une posture d'étirement vertical.

Exécution de la posture :

  • Debout, les pieds en parallèle.
  • Fixer le regard sur un point précis devant soi à hauteur des yeux afin de garder l'équilibre.
  • Les membres supérieurs devant le corps, entrelacer les doigts des mains, tourner les paumes vers la terre.
  • En inspirant amplement, monter les membres supérieurs tendus vers l'avant jusqu'à la verticale au-dessus de la tête tout en levant les talons de façon à se placer debout sur les orteils.
  • Etirer les bras le plus possible vers le haut en poussant les paumes de main vers le ciel.
  • Maintenir fermement les chevilles, les genoux, les cuisses, les fessiers et la sangle abdominale pour assurer le bon maintien du dos.
  • Ne pas cambre au niveau lombaire.
  • Garder le dos bien droit en poussant le sommet arrière du crâne loin de la base de la colonne vertébrale, menton rentré et parallèle au sol, nuque étirée.
  • Maintenir la contraction de la sangle abdominale vers le haut pour soutenir la colonne vertébrale.
  • Garder la posture en retenant le souffle mais sans forcer.

Le retour est tout aussi important que la prise de posture. Il se fait tranquillement en sens inverse avec la même présence.

  • En expirant lentement ramener simultanément les bras et les talons.

Cette posture peut se faire également en demi-montagne c'est à dire en ne levant qu'un membre supérieur à la fois.

Effets de la posture et Bienfaits :

  • Etire verticalement la colonne vertébrale

  • Etire aussi les organes internes

  • Raffermit tous les muscles du corps ainsi que les orteils et les voûtes plantaires

  • Améliore le contrôle de l'équilibre

  • Améliore la concentration

  • Soulage sciatique

  • Réduit les pieds plats
  • Elle rend le corps mince et symétrique en le sculptant

Contre-indications et Précautions :

  • Fragilité des chevilles
  • Fragilité des pieds
  • Fragilité des épaules
  • Maux de tête
  • Insomnie
  • Hypotension artérielle

Dans la pratique du Yoga, il est indispensable d’avoir étouffé et éliminé tout esprit de compétition qui anime la plupart des occidentaux, toujours pressés qu’ils sont d’être les premiers, d’être les meilleurs.
Chacun doit apprendre à accepter ses propres limites et les respecter car la douleur éprouvée dans le corps est toujours un signal d’alarme, mais également une contrainte alors que le yoga doit toujours se faire dans le confort.

Nota :

Toujours garder à l'esprit la définition clé de l'âsana. La posture doit répondre à deux exigences : être stable et agréable de façon à pouvoir installer le corps dans celle-ci longtemps, sans effort et avec aisance. Quand l’entraînement dans la posture permet de la garder fermement, tout en se sentant à l’aise, alors le but est atteint.

 
 

Article Dany Loriole-Martin enseignante de Yoga
© Radio PLENITUDE

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !