Relaxation dynamique

yogi-lotus

 

En position couchée confortable, vous relâchez les mâchoires, détendez les lèvres, désserrez les dents, fermez les paupières simplement posées sans tension sur les globes occulaires.
Vous demeurez ainsi quelques instants conscient de votre visage détendu.

Puis en inspirant vous serrez le poing droit quelques secondes

  • En expirant vous relâchez d'un coup
  • Idem avec le poing gauche
  • Puis idem avec les deux poings
  • A chaque fois, prenez conscience de la détente après le relâchement

Même processus en inspirant vous contractez les orteils du pied droit

  • En expirant vous relâchez d'un coup
  • Idem avec les orteils du pied gauche
  • Puis idem avec les orteils des deux pieds
  • A chaque fois, prenez conscience de la détente après le relâchement

Même processus en inspirant tendez le membre supérieur droit, aligné le long du corps au sol, le poing serré

  • En expirant vous relâchez d'un coup
  • Idem avec le membre supérieur gauche
  • Puis idem avec les deux membres supérieurs
  • A chaque fois, prenez conscience de la détente après le relâchement

  • Même processus en inspirant vous tendez le talon droit, les orteils vers le ciel et le talon poussé vers l'avant. Tendez ainsi tout le membre inférieur droit
    • En expirant vous relâchez d'un coup
    • Idem avec le membre inférieur gauche
    • Puis idem avec les deux membres inférieurs
    • A chaque fois, prenez conscience de la détente après le relâchement

    En inspirant vous tendez les deux membres supérieurs poings serrés, vous tendez les deux membres inférieurs, vous contractez les fessiers, les épaules, les omoplates, vous contractez le visage, vous serrez les dents
    Vous terminez par une contraction générale de tout votre corps
    En expirant vous relâchez d'un coup

    Vous laissez ensuite tout votre corps s'alourdir, s'étaler au sol, conscient de votre détente générale.

    Dans cet état de détente générale, portez, à présent, votre attention à la base du nez pour sentir le passage de l'air dans les deux narines.
    Air, légèrement frais à l'inspiration... et légèrement tiède à l'expiration...

    Demeurez ainsi à volonté conscient de votre bien-être...

     
     

    Article Dany Loriole-Martin enseignante de Yoga
    © Radio PLENITUDE

    Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !